En vacance(s)
Atelier photo au Centre ado pendant l'été

 

Lors de ces ateliers, il s'est agi de mener une réflexion sur le thème des vacances et des périodes de vacance pendant les grandes vacances au Centre ADO. Les ateliers photographiques étaient à la fois l’occasion d’un apprentissage artistique (photographie argentique NB et initiation au laboratoire) et indirectement, l’occasion d’une réflexion sur les « périodes de vacance » dans la vie. Ces périodes de vie particulières, à durée variable, volontaires ou involontaires, ces passages obligés et nécessaires, pendant lesquels, en rupture d’un certain quotidien, on en embrasse un autre pour respirer, reprendre confiance, retrouver ses marques, recharger les batteries, faire d’autres expériences, et trouver les moyens de rebondir vers de nouvelles expériences... En somme, on cherche à se donner les moyens de « bricoler » une remise en route.

 

Travailler la thématique des vacance(s) dans sa double acception a contribué à se sentir en vacances (les grandes vacances) et en vacance (en reconstruction). Ces périodes de vacance plus ou moins prolongées et nécessaires à une forme d’équilibre sont des drôles de façon d’avoir « quartier libre ». Ou encore elles s’apparentent à des « pannes » obligées. Ce sont aussi des « mises au vert » ou encore des « repos du guerrier ». Prendre conscience de la valeur éminemment réparatrice et créative de ces périodes de vie en alternance avec les autres, sans faire spécialement l’éloge de la paresse ni cautionner d’éternels doigts de pied en éventail, est fondamental.

 

Jouant de l’homophonie du mot vacance(s) et de ce moment paradoxal des vacances àl'hôpital, j'ai voulu tenter ce lien. Y aborder la thématique des vacance(s) prenait également tout son sens car les jeunes sont tenus de fréquenter le centre pendant les grandes vacances. Ils se sentent en décalage ou frustrés par rapport aux autres jeunes, qui eux sont en vacances. Le fait d’être en vacances, sans y être les préoccupent. Le projet tentait de travailler au travers de la photographie ce double paradoxe. Quel statut accorder à cette période de vacance que constitue le passage au Centre ADO dans la vie d’un adolescent ? Quel statut accorder à des vacances lorsque l’on est tenu de fréquenter un hôpital de jour ? Les sorties devaient être les plus « estivales » possible afin de pouvoir malgré tout se sentir en vacances. Elles étaient l’objet de reportage afin de composer un album de vacances ou des cartes postales, qui laisseraient une trace de leurs "vacances" au centre...